Réservé aux abonnés

Quelques inquiétudes au SDIS

L’heure du rapport annuel a sonné samedi au SDIS Nyon-Dôle. Le commandant s’inquiète pour la relève.
10 janv. 2016, 23:33 / Màj. le 11 janv. 2016 à 00:01
DATA_ART_9774493

dominique suter

suter@lacote.ch

En préambule, le commandant du SDIS Nyon-Dôle, le major Pierre-Yves Corthésy, a tenu à préciser que ce rapport ne concernait que le site nyonnais, et pas l’ensemble des cinq corps qui forment le SDIS Nyon-Dôle, à savoir le SDIS Saint-Cergue-Arzier, celui de Genolier, Givrins, Trélex, celui du Boiron et celui de la Dôle. Ceux-ci feront l’objet d’un rapport à fin janvier. Nyon officie en qualité de centre régional où se trouve la base administrative. C’est aussi le seul centre qui compte des sapeurs permanents. Au 1er janvier, un poste de plus lui a été oc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois