Réservé aux abonnés

Retour au centre du Levant

29 oct. 2013, 00:01

Le jeune homme de 22 ans auteur de deux hold-up à Morges a été condamné à 20 mois de prison, sous déduction de 215 jours d'emprisonnement avant jugement (lire "La Côte" du 25 octobre). Mais la Cour, estimant que le mal-être à l'origine de sa consommation de drogue pouvait avoir pour origine une psychose ou des troubles mentaux, a suspendu l'exécution de la peine au profit d'une thérapie au centre du Levant, même si le directeur de ce lieu a rendu un rapport sur l'intéressé extrêmement négatif. " Il existe une petite lueur d'espoir d'arriver à vous traiter dans un centre spécialisé. Le Tribunal...