Rolle: la densification au nord de la gare déplaît

Le projet de nouveau quartier au nord de la gare, porté par la société Schenk, a été revu à la baisse. Malgré tout, les opposants ne sont toujours pas satisfaits.
20 janv. 2016, 17:01
Auguste Chinet et Jean Prénat du groupe "Quel Rolle".

Ils ont gagné une première bataille et pourtant cela ne leur suffit toujours pas. Le collectif «Quel Rolle?», fermement opposé au projet de nouveau quartier prévu au-dessus de la gare, ne se déclare toujours pas satisfait de la nouvelle mouture proposée par l’exécutif.

Lors de la séance de décembre, la Municipalité informait que le projet réévalué allait faire l’objet d’une nouvelle mise à l’enquête. Au programme , la baisse de la densité, de la hauteur des immeubles et l’ajout de surfaces vouées à de l’artisanat, selon le vœu des opposants. La population de ce nouveau quartier pourrait être composée, au maximum, de 580 habitants, ainsi que de 145 à 190 emplois, soit une population de 725 à 770 habitants et emplois. La nouvelle mouture du projet prévoit également une baisse des hauteurs des immeubles. La Municipalité, afin de se conformer à l’existant, a opté pour un gabarit moyen de 5 niveaux.

Or, le groupe «Quel Rolle?» estime que la densité prévue est toujours trop importante ainsi que la hauteur des bâtiments. Retrouvez les voeux du collectif et la réaction de la municipale en charge de l'urbanisme demain dans "Le Quotidien de La Côte".

 

par Jocelyne Laurent