Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Rolle: l’Île de La Harpe au cœur d’un festival romantique

Un trio de passionnés de culture organise une manifestation célébrant les arts visuels, la musique et la littérature en s’interrogeant sur l’héritage que le romantisme a laissé sur notre époque contemporaine.

01 sept. 2021, 19:00
Le trio à l'origine du Festival de La Harpe (de g.à dr.): Sonia d’Agrain, Hélène Rau et Bertrand Michel, tous deux résidant à Bugnaux (Essertines-sur-Rolle).

C’est promis: en 2022, le public accédera à l’Île de La Harpe pour prendre part au festival dédié à l’un des emblèmes de La Perle du Léman. Covid oblige, la manifestation n’aura pas lieu au large de Rolle cette année. Car c’est bien le cadre enchanteur de l’île artificielle, construite en 1838, qui est à l’origine du Festival de La Harpe. La première édition, qui se tient du 10 au 11 septembre, célèbre aussi bien l’histoire, les arts visuels, la littérature que la musique.

A l’origine de l’événement, un trio: Bertrand Michel, un des organisateurs des Dîners blancs sur l’île de La Harpe, sa compagne Hélène Rau et la fille de celle-ci, Sonia d’Agrain, tous férus d’art, de culture et d’histoire.

Au cœur du festival, qui aura lieu dans l’écrin historique non moins enchanteur du château de Rolle, une question centrale: «Que reste-t-il de la révolution romantique?» Le trio...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias