Réservé aux abonnés

Rolle: opposés à un «projet aberrant», ils sont prêts à aller jusqu’au bout

Les opposants au projet de création d’un bassin de rétention du Famolens sont déterminés. Après la levée de leurs objections par le canton, ils vont déposer un recours au Tribunal cantonal.

28 janv. 2021, 14:00
Simone Pantillon, Carmen Chappuis, Véronique Pfeiffer, Monique Pérusset et Paola Corgatelli (de g. à dr.) avaient remis leur pétition au Grand Conseil en 2019.

Les opposants au projet de créer un bassin de rétention dit du Famolens – du nom du cours d’eau – dans le bois de la Bigaire, ne lâchent rien, comme l’a révélé «24 heures». Ils s’apprêtent à déposer un recours auprès de la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal.

En décembre, la petite trentaine de contestataires recevait un courrier du canton les informant que leurs oppositions avaient été levées. En 2019, ils étaient ...