Surprise totale: les Mir ont découvert l'épave d'un bateau en métal

L'ouvrage "Dans les abysses du Léman" aborde dans un de ses chapitres, la découverte d'une épave alors totalement inconnue. Il s'agit d'un bateau, révolutionnaire, qui a coulé en 1909.

21 juil. 2016, 14:53
/ Màj. le 22 juil. 2016 à 06:30
Plusieurs embarcations appelées Paudèze I, Paudèze II,... III ont été fabriquées pour l'usine de ciment de la Paudèze.

Le Titanic était équipé de caissons étanches, ou prétendus tels. La Paudèze, un bateau métallique équipé lui aussi de caissons étanches, et qui servait au transport de ciment, a coulé quant à lui trois ans avant le célèbre paquebot, en 1909. 

Si les scientifiques connaissent bien les bateaux à voile ou à vapeur qui sillonnaient le Léman, il en est tout autrement des chalands en métal. Aussi, lorsque les Mir ont découvert incidemment l'épave en métal d'un chaland au lardee de Vevey, les scientifiques se sont grattés la tête longuement avant de découvrir l'histoire de cette embarcation. Didier Zuchuat, documentaliste au Musée du Léman, a fouillé dans toutes les collections possibles de cartes postales et illustrations de bateau avant de lever le voile sur l'histoire du Paudèze.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions payantes du jour.