Réservé aux abonnés

Tentative de contrainte: confidentialité contre salaire

05 août 2015, 15:40
data_art_5760352

Le Tribunal de police de Nyon a tenu hier audience dans le cadre d'une plainte pour tentative de contrainte.

Le 28 janvier 2008, Michel* est engagé en tant que chef de projet informatique par une société de consulting établie dans le district de Morges.

Le 13 juin 2008, suite à son licenciement avec effet immédiat, l'accusé a transféré tout le contenu de sa boîte de courriels professionnelle, qui contenait également des documents privés, sur sa boîte personnelle. L'employeur a réagi le 19 juin suivant, rappelant à son ex-employé son devoir de confidentialité et exigeant que tous les document...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois