Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Tracer la route avec un ami

Après quatre mois de voyage en Amérique du Nord et cinq à s’entraîner au Canada, Colin Wyss est rentré fin mai.

26 sept. 2016, 23:34 / Màj. le 27 sept. 2016 à 00:01
DATA_ART_10510419

Fabienne Morand

info@lacote.ch

Comme quelques autres gymnasiens, la maturité tout juste en poche, Colin Wyss a choisi de prendre une année sabbatique avant d’entamer des études universitaires. Pendant neuf mois, il a foulé les terres d’Amérique du Nord, d’abord des Etats-Unis, puis du Canada. «Nous les avons choisis pour vivre un peu le rêve américain, visiter le pays qu’on voit dans tous les films. De plus, à vingt ans, ma grand-maman paternelle y est allée en voyage, tout comme mon père au même âge, c’était presque une tradition à maintenir», sourit Colin Wyss qui a fêté ses 20 ans en route. Avant d’ajouter: «Ce voyage avait aussi pour but de me décider sur ce que je voudrais accomplir dans la vie et j’ai découvert que tout est possible.» Rentré depuis le 28 mai, le fils du pasteur qui a habité Préverenges avant Bursins est déjà orienté vers la rentrée...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias