Tribunal cantonal: rixe à l’Hôpital psychiatrique de Prangins

Une violente altercation a eu lieu à l’Hôpital psychiatrique de Prangins en 2015. Le jugement de première instance avait eu lieu en 2016 à Nyon. Toutes les parties ont fait appel. Audience ce jour.
15 mars 2017, 17:44
La violente dispute a eu lieu entre les murs de l'Hôpital psychiatrique de Prangins.

Le 7 septembre 2015, deux patients pris en charge par l’Hôpital psychiatrique de Prangins, après s’être copieusement insultés, en viennent aux mains. L’un sort un couteau à cran d’arrêt et blesse grièvement son voisin de chambrée, au dos, à l’avant-bras, aux mains, après avoir tenté d’atteindre son visage.

Les juges nyonnais avaient condamné l'agresseur, un Suisse de 27 ans, à 30 mois de prison ferme pour tentative de meurtre et injure. Le Parquet avait requis quatre ans. Les deux instances avaient recommandé, en sus de la peine privative de liberté, un traitement institutionnel en milieu fermé, via une prise en charge psychiatrique intégrée (médicamenteuse et entretiens réguliers). Ceci afin d’éviter le risque de récidive, jugé «important» par les experts pénaux.

Les trois parties  –  la défense, la partie plaignante et le Ministère public – ont fait appel du jugement rendu le 10 octobre 2016 à Nyon. L'audience a eu lieu ce jour. Le Parquet maintient ses positions et la défense plaide pour l’infraction de lésion corporelle simple qualifiée. Le verdict du Tribunal cantonal tombe dans les jours qui suivent.

Davantage de détails demain dans "Le Quotidien de La Côte".

par Jocelyne Laurent