Un appartement de la route de Divonne part en fumée

L'immeuble de la route de Divonne a été évacué en fin d'après-midi.
05 août 2015, 15:44
incendie1

Un important incendie s’est déclaré vers 16 heures, dans un appartement de la route de Divonne. Durant plus de 45 minutes, d’importantes flammes jaillissaient des fenêtres de cet appartement du cinquième étage, causant des dégâts à la paroi de l’immeuble et aux logements avoisinants. Puis, une épaisse fumée s’est échappé des fenêtres sous le regard curieux de plusieurs dizaines de personnes évacuées ou simples curieux.

Deux femmes
Les causes de cet incendie demeurent pour l'heure inconnues. Parmi les voisins présents au bas de la bâtisse, plusieurs ont indiqué que l’appartement en proie aux flammes était habité par deux femmes, à savoir une dame âgée de 70 ans «qui a des problèmes de mobilité» ainsi que sa fille âgée de 37 ans. Plusieurs témoins ont indiqué avoir vu la résidente sortir avant le sinistre. Quant à la fille, elle demeurait introuvable. «On ne sait pas où elle est, mais ce qui est sûr, c’est que l’appartement était vide», a indiqué un officier de police dépêché sur place, garantissant qu’aucun blessé n’est à déplorer.

Une trentaine de pompiers du SDIS parvenaient à maîtriser les flammes vers 16h45. Après avoir déployé la grande échelle, ils vidaient l’appartement sinistré en jetant les nombreux objets totalement calcinés par la fenêtre.

Cinq personnes dormiront dans un abri PC
L'appartement où le feu s'est déclaré est en partie détruit et ceux situés en dessus et en dessous ont subi des dommages importants dû à la fumée et à l'eau utilisée pour l'extinction. Si certains locataires ont pu regagner leur logement, d'autres ne pourront pas le faire en raison des dégâts. Cinq personnes sont prises en charge par la commune de Nyon. Elles sont logées pour la nuit dans un abri de la protection civile.
Vers 18h00 le feu a repris dans des conduites sanitaires reliant les appartements. Un peu avant 20 heures, les pompiers continuent contre ce sinistre confiné à ces endroits.

Le procureur a ouvert une instruction pénale afin de déterminer les circonstances exactes de l'incendie.