Réservé aux abonnés

Un débat électrique

05 août 2015, 15:44
data_art_5772204

Pas question de donner un chèque en blanc à la Municipalité. C'est la conclusion que l'on peut tirer des débats issus du préavis concernant la modernisation du poste de la Longeraie avec le renforcement de l'alimentation électrique de la Ville et l'intégration d'une centrale photovoltaïque. Le coût de la demande de crédit, 4 166 000 francs, a tellement interpellé Jacques Hanhart qu'il a décortiqué tous les comptes. Il a trouvé des travaux qu'il qualifie de superflus et des montants trop élevés. " On pourrait réduire la demande de crédit de 350 000 francs au moins! ", a assuré l'élu du Parti in...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois