Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un dénouement attendu

Le procès du "meurtre de Cointrin" qui aurait vu une Rolloise engager un tueur à gages pour supprimer son mari a débuté hier.

22 mai 2012, 00:01
data_art_6050322.jpg

lmorel@lacote.ch

C'est hier au Palais de Justice de Genève que le procès du "meurtre de Cointrin" a été lancé. En novembre 2008, un tueur à gages aurait été engagé par une Rolloise et sa mère. La victime a été tuée de deux balles dans la tête. La femme de celle-ci ainsi que le tueur présumé risquent la prison à vie.

Le procès s'annonce des plus complexes tant les faits sont contestés par les différentes parties. L'accusation affirme que le meurtre a été commis par cupidité alors que la défense assure que la victime était une personne dangereuse, qui faisait peur à sa femme. Hier déjà, l'émotion était souvent de mise du côté de la famille de la victime mais aussi du côté de l'un des accusés, le seul à avoir été interrogé. Les audiences, qui devraient permettre de révéler les détails de l'affaire, devraient durer une dizaine de jours. Cette...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias