Un jeune d'à peine 20 ans répond de ses multiples atteintes à la propriété

Pendant un an, un jeune de la région a graffé de multiples bâtiments à Rolle et Mont-sur-Rolle. Il est aussi l'auteur d'un incendie à proximité d'une station-essence. Il fait face à ses juges.
19 janv. 2016, 14:38
/ Màj. le 20 janv. 2016 à 07:30
Les tags de ce jeune se composaient souvent de lettres.

Aujourd'hui, le moment est venu d'assumer ses actes. Un jeune homme âgé aujourd'hui d'à peine 20 ans, mineur au moment de la commission d'une partie des faits reprochés, faisait face mardi à ses juges. Il a tout reconnu et accepté, sans discuter, d'indemniser les propriétairse lésés. Parmi eux, la commune de Rolle et celle de Mont-sur-Rolle, l'Association intercommunale pour l'épuration des eaux usées de Rolle et environs, l'entreprise Schenk, des particuliers et des propriétaires d'immeubles. Mais l'acte le plus grave, perpétré un soir d'été 2014, aurait pu très mal se terminer.

Alors qu'il avait consommé de l'alcool à outrance avec quelques potes, il n'a pas trouvé mieux que de bouter le feu à du papier ménage imbibé d'essence et à mettre le feu à un chariot qui se trouvait à quelques mètres de la station essence Tamoil de la route de Lausanne, à Rolle. Par chance, les forces de l'ordre avaient réussi à éteindre rapidement l'incendie.

Ce dernier délit lui a fait prendre conscience qu'il avait largement dépassé les limites. Il s'était alors spontanément dénoncé et avait reconnu du même coup être l'auteur d'une quinzaine de tags commis depuis un an dans la région.

Il a accepté d'indemniser ses victimes et d'effectuer des travaux d'intérêts généraux pendant une semaine, soit 40 heures, à la demande de la commune de Rolle. Il n'a qu'un maigre salaire d'apprenti mais a accepté de rembourser plusieurs dizaines de milliers de francs. Il n'aura pas beaucoup d'argent de poche pendant plusieurs années....

Le jugement est attendu la semaine prochaine. 

A découvrir dans nos éditions de mercredi.

 

par Dominique Suter