Vincent Lude risque un an de prison et la révocation d'un ancien sursis

Le procureur a été sévère avec le déconstructeur nyonnais. Non seulement il souhaite révoquer un sursis de 15 mois de prison, mais demande aussi à ce qu'il soit condamné à un an de prison.
21 juin 2016, 17:06
La justice est lasse des multiples procédures qu'elle a du mener depuis des années contre la famille Lude, père et fils.

"Nous sommes frustrés, nous sommes las, nous  sommes usés". C'est par ces mots que le procureur Jean-Marie Ruede a résumé les années de procédures entamées contre Daniel Lude, puis contre son fils Vincent Lude. Le représentant du ministère public a refusé de lui octroyer le sursis, vu le nombre d'infractions commises et, parmi elles, les menaces faites à l'encontre de fonctionnaires "qui ne faisaient que leur travail". 

La Cour devra trancher. Le jugement est attendu lundi.

Découvrez dans nos éditions payantes de mercredi les arguments de l'accusation.

par Dominique Suter