Yves D., le gendarme fauché à Trélex, se livre une semaine avant sa retraite

Le 16 novembre 2011, le sergent Yves D. était fauché par une voiture en fuite, lors d'un contrôle routier sur la route Blanche, à Trélex. Il raconte son retour à la vie active.

17 janv. 2013, 17:49
Yves D.a repris le service en décembre. Vendredi prochain, il part en retraite.

Le 16 novembre 2011, le sergent Yves D. était percuté par une voiture en fuite, lors d’un contrôle routier sur la route Blanche, à Trélex. Le jour suivant, sur son lit d’hôpital, gravement blessé, il se faisait pourtant la promesse de reprendre du service rapidement, avant de partir en retraite. «Le lendemain de l’agression, je me suis dit: je remarcherai et je remettrai mon uniforme», explique le gendarme montois.

Promesse tenue: le 3 décembre dernier, Yves D. réintégrait le poste de Rolle. Pourtant, ce retour auprès de ses collègues gendarmes ne s'est pas fait sans douleurs. Yves D. raconte son parcours du combattant et son sentiment après le procès de novembre 2012. Un témoignage à lire demain.