Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Peine avec sursis pour Dill-Bundi

L’ancien champion cycliste écope de 90 jours amende avec sursis pour lésions corporelles par négligence.

15 déc. 2015, 23:31
/ Màj. le 16 déc. 2015 à 00:01
L'ancien champion olympique de cyclisme sur piste Robert Dill-Bundi, accuse de lesions corporelles par negligence, arrive au Tribunal de d'arrondissement de l'Est Vaudois pour l'ouverture de son proces, ce lundi 14 avril 2015 a Vevey. L’ancien as de la pedale a cause un accident grave en ville d’Aigle en 2013, blessant une dizaine de personnes. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ PROZESS DILL-BUNDI

ats

info@lacote.ch

L’ancien champion cycliste Robert Dill-Bundi a été condamné à 90 jours-amende avec sursis pendant deux ans hier par le Tribunal de police de Vevey. Il a été reconnu coupable de lésions corporelles par négligence et violation grave des règles de la circulation.

Le 22 août 2013, à Aigle, le champion olympique de poursuite de 57 ans avait perdu connaissance au volant de sa voiture sur la route principale Lausanne-St-Maurice. Il avait causé un grave accident, blessant au moins sept personnes. Trois d’entre elles ont porté plainte.

Avec 90 jours-amende à 35 francs, la Cour a en partie suivi le Ministère public qui avait réclamé 150 jours-amende à 40 francs. Elle a estimé que l’ancien médaillé olympique n’aurait pas dû conduire le jour où il a provoqué un grave carambolage.

Crise plus intense

Les juges ont considéré que sa faute était grave. Le Valaisan était dans un état qui...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias