Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Syriens arrêtés en 2015: classement de l’affaire

19 oct. 2016, 00:20

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a classé l’affaire des deux Syriens arrêtés à Genève en décembre dernier après une alerte terroriste. Les deux hommes avaient été libérés fin janvier, après 50 jours de détention préventive. Ils toucheront des indemnités.

Tort moral

Datées du 16 septembre, les deux ordonnances de classement du MPC fixent des indemnités pour réparation du tort moral de 11 000 francs pour l’un et de 12 500 francs pour l’autre, comme l’a révélé samedi la «Tribune de Genève» et indiqué hier le «Tages-Anzeiger». Les frais des avocats commis d’office et de procédure sont aussi pris en charge par la Confédération.

Les deux hommes avaient été arrêtés lors d’un contrôle routier le 11 décembre. La justice avait ouvert une enquête, reprise le lendemain par le MPC. Les deux hommes étaient soupçonnés «de fabriquer, dissimuler et transporter des explosifs ou des gaz toxiques» dans un but délictueux....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias