Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Vaud réfléchit à limiter le recours au travail temporaire

Le canton songe à limiter le recours aux travailleurs temporaires lors de marchés publics.

03 nov. 2017, 00:16

Il l’explique dans la réponse à une interpellation concernant Bombardier, qui avait annoncé en juin la suppression de 650 emplois en Suisse, dont près de 500 temporaires.

Le Conseil d’Etat a pris connaissance des dispositions introduites dans le règlement genevois sur la passation des marchés publics. Ces dispositions prévoient des taux maximaux de temporaires en fonction du nombre d’employés fixes de l’entreprise soumissionnaire. Des dérogations sont possibles.

Postes supprimés

Ces nouvelles dispositions sont actuellement contestées devant la justice genevoise pour atteinte à la liberté économique. Le Conseil d’Etat vaudois annonce suivre «avec attention» l’évolution du dossier. Il examinera ensuite la question de la limitation du travail temporaire dans ses marchés publics, écrit-il jeudi dans sa réponse à l’interpellation du député socialiste Alberto Cherubini.

Conseil d’Etat «choqué»

A Villeneuve, ce sont finalement 31 postes permanents qui disparaîtront de manière échelonnée, sur les 288 employés directs de Bombardier. Simultanément, les missions temporaires...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias