Lausanne: un réseau de proxénétisme roumain démantelé par la police

Des enquêteurs de la police de Lausanne ont démantelé un réseau roumain soupçonné de proxénétisme à Lausanne et en Europe en partenariat avec les autorités roumaines. Une équipe d’enquête commune aux deux pays a interpellé mercredi dernier quatre suspects en Roumanie.

21 janv. 2019, 16:32
La police de Lausanne a démantelé un réseau de proxénétisme roumain.

A la suite de diverses observations de terrain, les inspecteurs de la brigade des mœurs de la Police judiciaire de Lausanne (PJM) ont entamé fin 2016 des investigations dans le milieu de la prostitution roumaine. Ces démarches ont permis d’identifier plusieurs Roumains soupçonnés d’être des proxénètes et d’exercer des pressions sur des compatriotes se prostituant dans la rue à Lausanne, a indiqué lundi la police.

L’enquête a permis d’identifier neuf prévenus et quinze victimes de traite d’êtres humains en Suisse et en Roumanie. Ces dernières étaient recrutées en Roumanie puis, dès leur majorité, placées sur le trottoir à Lausanne, sous la surveillance constante du clan. La plupart d’entre elles ont également été amenées à se prostituer dans d’autres pays européens tels que l’Italie, l’Allemagne ou la Norvège.