Lausanne: une cinquantaine d'ordinateurs de la bibliothèque universitaire ont été détruits durant la nuit

Dans la nuit de dimanche à lundi, des actes de vandalisme ont été commis au service du prêt de la bibliothèque universitaire de Lausanne, sur le site de Dorigny. Une cinquantaine d'ordinateurs ont été détruits.

28 janv. 2019, 10:30
La bibliothèque universitaire a été vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. Tous les ordinateurs ont été détruits. (Photo d'illustration)

La bibliothèque de l'Université de Lausanne (UNIL), sur le site de Dorigny, a été vandalisée durant la nuit de dimanche à lundi. Une cinquantaine d'ordinateurs, disséminés sur trois étages, ont été détruits.

La "Banane" est restée fermée jusqu'à 11h00, le temps de nettoyer les locaux et de procéder aux investigations policières. Les étudiants, actuellement en dernière semaine d'examens, ont été redirigés vers la cafétéria ou les autres bibliothèques du site.

En plus des ordinateurs, quatre imprimantes ont été abîmées. Une enquête pénale est en cours. Une effraction a été constatée, une vitre a été brisée. "Pour entrer ou pour sortir, on ne sait pas. La bibliothèque était ouverte jusqu'à 23h00 dimanche soir", a expliqué à Keystone-ATS Rachel Vez, chargée de communication de la BCUL.

Le service de sécurité du campus a découvert ces actes de vandalisme durant la nuit, et alerté la police qui a lancé ses recherches. Il y a deux caméras de surveillance sur le site de la bibliothèque. On ignore le montant des dégâts.

La bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL), site Unithèque, dispose de 750 places de travail. "On a fait le maximum pour permettre aux étudiants de reprendre place rapidement", a expliqué Mme Vez. Des ordinateurs pour la recherche documentaire ont été rapidement installés.