Le savon bio du CHUV contaminé par une bactérie

Le savon à disposition des patients mais aussi du personnel soignant du Chuv était contaminé par une bactérie très virulente. Tout a été retiré en fin de semaine dernière.

14 janv. 2013, 10:40
La bactérie "Pseudomonas aeruginosa" peut être à l'origine de infections nosocomiales.

Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne a retiré tout son savon entre jeudi et vendredi. Ce produit biologique était contaminé par la bactérie "Pseudomonas aeruginosa", qui peut être à l'origine de maladies nosocomiales.

Le savon "était utilisé dans tout l'établissement depuis février 2012", explique le professeur Giorgio Zanetti, chef du Service de médecine préventive dans une interview publiée lundi dans "L'Impartial/L'Express" et les journaux partenaires. "Nous avons régulièrement des contrôles de l'environnement des soins intensifs. Dans ce cadre nous prêtons attention à certains sites, comme par exemple les lavabos".
 
"Et c'est dans ces derniers qu'on a trouvé du Pseudomonas aeruginosa. De fil en aiguille cela nous a amenés à analyser le savon", poursuit le professeur.