Les dissidents de l'UDC Vaud privés d'élections au Parlement

Le Grand Conseil ont exclu les dissidents de l'UDC Lausanne du tirage au sort pour les élections au Parlement. En cause, un nom de liste trop proche de la liste reconnue par l'UDC Vaud.
21 mars 2017, 15:49
/ Màj. le 21 mars 2017 à 16:00
Philipp Stauber (à gauche, ici en compagnie de Christoph Blocher) vient de subir un revers au Grand Conseil avec sa liste dissidente.

Quand ça veut pas... Les dissidents UDC Lausanne ont essuyé un nouveau revers mardi au Grand Conseil. Sans le moindre débat, les députés ont confirmé la décision du bureau électoral de les exclure du tirage au sort pour les élections au Parlement. En cause: l'intitulé de leur liste, identique à celui de la liste de la section reconnue par le parti cantonal.

Emmenée par le conseiller communal Philipp Stauber, la liste dissidente n'avait pas pu prendre part au tirage au sort la semaine précédente. Estimant que son intitulé et son logo portaient à confusion avec la liste déposée par la section dite officielle, le bureau électoral avait proposé à Philipp Stauber et son colistier Günter Hanisch d'y apporter des modifications. Que nenni.

Possibilité de recours

Mardi, le Grand Conseil était appelé à prendre position sur le recours des deux hommes contre l'exclusion de leur liste. A l'unanimité moins quatre abstentions, il s'y est opposé. Aucun député n'a par ailleurs souhaité prendre la parole sur le sujet.

La procédure n'est toutefois pas définitivement close puisque les dissidents peuvent encore recourir auprès de la Cour constitutionnelle du Tribunal cantonal dans un délai de dix jours. Les élections doivent se tenir le 30 avril prochain.