Les enseignants romands inquiets face au trop-plein de procédures

La mise en oeuvre du Plan d'études romands entraîne une augmentation de la masse de directives et instructions. Les enseignants s'inquiètent.

21 oct. 2013, 11:30
La masse de directives et autres instructions réglementaires pèsent sur les enseignants romands.

Eine Schulklasse hoert am 12. November 2008 im Hauswirtschafts-unterricht im Schulhaus am Weiher in Gossau im Kanton St. Gallen den Ausfuehrungen des Lehrers zu. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Les enseignants romands tirent la sonnette d'alarme. Depuis la dernière rentrée, censée mettre en oeuvre le Plan d'études romand dans toute la scolarité obligatoire de manière généralisée, ils croulent sous une masse de directives et autres instructions réglementaires qui portent toujours plus préjudice à leur enseignement.

On n'enseigne pas à coup de procédures et les marches à suivre les mieux intentionnées n'ont jamais remplacé un bon enseignement, écrit le Syndicat des enseignants romands (SER) lundi dans un communiqué. Le SER rappelle que la très grande majorité du personnel de l'éducation en Suisse romande est qualifiée, professionnelle et responsable.

Le syndicat enjoint dès lors les autorités scolaires et les directions d'établissements à accorder aux enseignantes et aux enseignants la confiance et l'autonomie auxquelles ils ont droit. Directions et autorités doivent tout faire pour que les professionnels puissent se consacrer entièrement à leurs missions éducatives, notamment en diminuant la part administrative.