Michel Loris-Melikoff est le nouveau directeur de MCH Beaulieu Lausanne

MCH Beaulieu qui exploite le site de Beaulieu (Comptoir suisse...) vient de nommer son nouveau directeur général. Michel Loris-Melikoff a organisé par le passé la Street Parade à Zurich et dirigé la halle Saint-Jacques à Bâle.

14 déc. 2015, 12:06
Michel-Loris Melikoff à l'époque dirigeait la Street Parade à Zurich. Il est ici dans le cortège de la Love Parade à Berlin.

MCH Beaulieu Lausanne, contrôlée par le bâlois MCH Group, a nommé son nouveau directeur général. Michel Loris-Melikoff reprend avec effet immédiat la direction générale de la société chargée de l'exploitation du site de Beaulieu, assurée jusqu'alors par un comité de direction à titre intérimaire.

Juriste de formation, Michel Loris-Melikoff, 50 ans, a commencé sa carrière dans la branche financière. Il a occupé au cours des 20 dernières années différents postes dans l'événementiel, de la Street Parade à Zurich à la direction de la halle Saint-Jacques à Bâle et de l'agence Event Schweiz.

"Cette expérience lui assure une grande compétence dans l'organisation de grands événements", indique MCH Beaulieu lundi dans un communiqué. "Sa polyvalence, son réseau, son sens de l'accueil sont de nature à permettre le développement du site à un moment-clé".

Un site magnifique 

Michel Loris-Melikoff avait été nommé directeur des événements tiers (salons et foires) fin 2014. MCH Beaulieu était à la recherche d'un directeur général depuis le départ de Beat Kunz fin 2012.

"Je crois en Beaulieu, qui est un site magnifique. Lausanne a la chance d'avoir un centre événementiel en plein coeur de la Ville", a déclaré Michel Loris-Melikoff à l'ats. Le nouveau directeur se réjouit de l'arrivée sur le site de nouveaux partenaires, comme la société de production Opus One.

En début d'année, MCH Beaulieu s'est défait du centre de congrès et du théâtre pour se focaliser sur les foires et salons. Le théâtre a été repris par la Fondation de Beaulieu et la société de production Opus One, qui vient de dévoiler une partie du programme de l'année prochaine.