Payerne: menu copieux pour AIR14

Le meeting aérien AIR14 se déroulera les 30-31 août et 6-7 septembre à Payerne. 100'000 visiteurs pourront être accueillis par jour.

02 juin 2014, 16:28
Two Patrouille Suisse planes of type F-5E Tiger II take off, pictured on August 9, 2013, at the base of Patrouille Suisse, the aerobatic team of the Swiss Armed Forces, at the military airbase Emmen in the canton of Lucerne, Switzerland. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Zwei Patrouille Suisse-Flugzeuge des Typs F-5E Tiger II heben ab, aufgenommen am 9. August 2013 am Stuetzpunkt der Patrouille Suisse, der Kunstflugstaffel der Schweizer Armee, auf dem Militaerflughafen Emmen. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Les Forces aériennes ont dévoilé lundi le programme du meeting AIR14 qui se tiendra cet été à Payerne (VD). Patrouille suisse, PC-7 Team, Patrouille de France, Frecce Tricolori, Red Arrows, Gripen, Rafale, mais aussi des hélicoptères ou des avions de légende: les quatre jours de démonstration seront bien remplis.

AIR14, qui célèbre les 100 ans des Forces aériennes suisses, les 50 ans de la Patrouille suisse et le quart de siècle du PC-7 Team, se déroulera les 30-31 août et 6-7 septembre. "Ce sera le plus grand meeting aérien en Europe cette année, du jamais vu sur deux week-ends", a affirmé le colonel Ian Logan, chef de projet.

Evénement unique

Depuis 2011, une équipe de 150 volontaires travaille à la réussite de ce double rendez-vous. "On est prêt", même s'il reste encore 93 jours avant le début des festivités, a déclaré le responsable. Le budget, qui s'élève à plus de 10 millions francs, sera autofinancé par les entrées et la vente des boissons, repas et autres objets liés à l'événement.

"Nous voulons commémorer dignement les 100 ans d'histoire des Forces aériennes, avec une manifestation exceptionnelle, unique. Ce sera l'occasion d'être les ambassadeurs des valeurs suisses, comme la précision, la discipline, avec un soutien très fort des communes et du canton notamment", a poursuivi Ian Logan.

Foule attendue

Chaque jour aura une thématique spécifique en fonction des domaines de compétences de l'aviation. Reconnaissance, capacité air-sol, défense aérienne et missions de transport seront les axes des quatre journées, sans oublier une exposition spéciale sur le centenaire.

Plus de 170 machines seront présentées par week-end, ce qui est rarissime. Dix écrans géants et une sonorisation permettront de suivre l'ensemble des démonstrations sur la base. Aujourd'hui, quelque 55'000 entrées ont déjà été vendues. Par jour, 100'000 visiteurs pourront être accueillis.

Menu de choix

Outre les patrouilles et les jets modernes, des avions célèbres seront présents à Payerne. Parmi eux, un bombardier B-17, un Messerschmitt Me262, ou des adversaires de la Guerre de Corée comme le MIG-15 et le F-86 Sabre. Les amateurs pourront visiter également un AWACS ou l'avion de transport géant C-17, pour ne donner que quelques exemples.

Les amateurs d'avions seront rassasiés, a assuré le colonel Logan qui a énuméré une liste impressionnante d'appareils. Des discussions sont encore en cours avec les Etats-Unis, la Russie et l'Ukraine pour qu'ils se joignent au meeting. Pour éviter les bouchons, l'organisation veut privilégier les transports publics (trois gares seront à disposition avec des navettes) et le covoiturage: parking gratuit pour les voitures pleines, a averti le colonel.

Avenir incertain

Le commandant de la Patrouille suisse, Daniel Hösli, s'est réjoui de pouvoir montrer cet été les qualités de sa formation. La population apporte un fort soutien à la patrouille et tout va être entrepris pour qu'elle ne disparaisse pas.

A cause du rejet du Gripen, l'avenir de la patrouille se pose pour l'après 2016. Une des solutions passerait par l'utilisation des F/A-18, encore faut-il qu'ils soient disponibles, a relevé Daniel Hösli qui s'est dit malgré tout "optimiste".