Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Plusieurs divergences très débattues

Examen de la loi sur la pédagogie spécialisée.

04 févr. 2015, 00:01
data_art_8815208.jpg

L'examen de la Loi sur la pédagogie spécialisée (LPS) est presque sous toit. Le Grand Conseil vaudois a arrêté hier ses travaux à trois articles de la fin du premier débat, par manque de députés présents dans la salle... Durant 4h30, les élus ont débattu de ce texte visant à encadrer l'intégration des élèves à besoins particuliers (du léger trouble langagier au handicap lourd) au sein de l'école ordinaire.

Certains points ont suscité d'intenses discussions, mais pas forcément les plus attendus. Les conditions de travail des "aides à l'intégration", ces personnes qui accompagnent à l'école dans leurs gestes quotidiens les élèves souffrant de handicap, doivent être améliorées, ont soutenu plusieurs députés via des amendements. " Ces gens précieux assument des tâches innombrables, mais n'ont aucun statut spécifique" , a souligné Marc Oran (La Gauche).

Le constat est partagé par Julien Eggenberger (PS), enseignant et président du Syndicat des services publics...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias