Réservé aux abonnés

Le mésoscaphe de l’Expo 64 avait aussi plongé pour la science

Suite et fin de notre série d’été consacrée aux sous-marins, avec les recherches menées par l’«Auguste Piccard».
21 août 2016, 23:44
/ Màj. le 22 août 2016 à 00:01
DATA_ART_10397248

Premier submersible touristique au monde, le mésoscaphe «Auguste Piccard» emmena près de 33 000 personnes dans leLéman durant l’Exposition nationale de 1964. Avec ses quarante fauteuils rouges et son hôtesse à bord, l’engin long de vingt-huit mètres fit alors sensation parmi la population.

Il fut aussi l’occasion pour les journalistes et les autorités de prendre la mesure de l’état de pollution de la baie de Vidy, et du lac. Une préoccupation qui a toujours accompagné son constructeur, Jacques Piccard, dont les recherches futures avec le «F.A.-Forel» (notre édition du 19 juillet) permettront d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois