Réservé aux abonnés

La Caisse de prêts sur gages de Genève ne connaît pas la crise

Les Genevois recourent plus que jamais au mont-de-piété.Pour 2016, le montantdes prêts devrait battre son record.
30 déc. 2016, 06:24
Photos díillustration pour un texte ATS/SDA. Une personne passe devant líentree de la Caisse Publique de Prets sur Gages, ce mercredi 21 decembre 2016 a Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini) SUISSE CAISSE PUBLIQUE PRETS GAGES

Des fins de mois difficiles, des factures imprévues, un besoin de liquidités: à Genève, la Caisse publique de prêts sur gages (CPPG) permet d’emprunter de l’argent en échange du dépôt d’un objet de valeur. Elle s’attend à atteindre un nouveau record des prêts accordés en 2016.

Le dernier record historique de la CPPG remonte au 25 novembre 2015. La valeur brute des prêts totalisait alors 7 361 560 francs. Au vu de la demande, ce montant devrait être battu en 2016, estime Denis Thorimbert, chef de service: «Le contexte économique n’est pas facile et le pouv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois