Réservé aux abonnés

Comment Morges fait face à l’urgence climatique

La Coquette, labellisée «Cité de l’énergie», a élaboré en 2018 une stratégie énergétique 2035 destinée à limiter son impact sur le climat. Un objectif qui se décline désormais en intentions concrètes.
10 juin 2020, 18:01
La centrale solaire de la Capitainerie est un des exemples de valorisation de l'énergie solaire par La Coquette.

La Municipalité a l’ambition de faire de Morges, «une ville durable, exemplaire et responsable». L’objectif est, à l’horizon 2035, de réduire la consommation d’énergie par habitant de 43%, celle électrique de 13% et les émissions de CO2 de 41% par rapport à 2017. Un pari ambitieux qui se décline en cinq grands principes à appliquer dès cette année. «C’est un enjeu cardinal de l’exécutif qui figure en bonne place de son programme de législature»,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois