Réservé aux abonnés

Drame à Morges: «Comment a-t-on pu le laisser sortir après tout ça?»

Arrêté dimanche à Renens, le Turco-Suisse de 27 ans a avoué avoir tué Joao, samedi dans un kebab de Morges. Selon la RTS, qui révèle cette information, il dit avoir agi pour «venger le Prophète». Du côté des proches de la victime, c’est l’incompréhension.
Un hommage a été rendu à Joao, lundi soir à Morges, sur les lieux du drame.

Le meurtrier présumé de Joao, un Portugais de 29 ans poignardé samedi soir dans un kebab à Morges, serait passé aux aveux. Selon la RTS, qui cite une source proche du dossier, le Vaudois de 27 ans aurait expliqué avoir agi par «vengeance contre l’Etat suisse», et pour «venger le Prophète». Le Ministère public de la Confédération (MPC), de son côté, indique qu’une «motivation terroriste ne peut être exclue». Il ajoute que «le contexte de l’acte est...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois