Réservé aux abonnés

Fan de jeux vidéo, ce chœur morgien veut briser un tabou

Unique en Suisse romande, la chorale morgienne «Tale of Fantasy» se consacre exclusivement à la musique épique. Elle sera complétée d’un orchestre dès la rentrée.

05 sept. 2019, 15:43
La chorale morgienne "Tale of Fantasy", comme une grande famille avec pour passion commune de la musique épique.

Quelqu’un d’un peu fou et de passionné. Voilà comment se définit Alexandre Pican, directeur du chœur «Tale of Fantasy». Car il faut bien un soupçon de folie pour à la fois préparer un master en microtechnique à l’EPFL et être à la tête de cette chorale morgienne, tout en chantant pour le plaisir dans quatre autres ensembles vocaux.

De la passion, surtout, est nécessaire. «J’y passe tous mes week-ends, c’est ma seconde vie. Je travaille même dans le train&raq...