Entre Gland et Nyon, les excès de vitesse ne pardonnent plus

L’entrée du village de Prangins est désormais continuellement sous surveillance: les automobilistes qui ne lèveront pas le pied seront flashés.

07 janv. 2020, 12:39
Le radar a été installé à l'entrée de la commune de Prangins, sur la route de l'Etraz. Il a été mis en fonction ce lundi.

Sécuriser l’entrée du village de Prangins. Cette nécessité est à l’origine du radar installée sur la route de l’Etraz, à la hauteur de la tour d’eau. Une décision prise par le Conseil communal de Prangins en février 2018. L’appareil de contrôle de vitesse a été mis en fonction ce lundi 6 janvier et mesure la vitesse dans les deux sens de circulation.

A cet endroit – une artère limitée à 50 km/h – les infractions liées à la vitesse sont nombreuses. Le lieu est, qui plus est, dangereux notamment en raison de la présence du passage piéton balisé. Cela a été confirmé par les contrôles effectués récemment au moyen d’un compteur routier SDR (système d’analyse des données de circulation).

Durant une semaine, en décembre 2019, ce dispositif a fait «apparaître un taux d’infraction de plus de 15%, avec de nombreuses infractions qui auraient engendré un retrait de permis, dont un délit de chauffard», indique Police Nyon Région dans un communiqué. Et d’ajouter: «Ces résultats justifient pleinement l’installation d’un dispositif de surveillance automatique du trafic qui sera à même de garantir le respect des limitations de vitesse en localité.»