Réservé aux abonnés

Etudiants, ils font la paire avec un migrant

Dans la région, plusieurs actions existent pour pouvoir contribuer à l’intégration des personnes migrantes. Trois jeunes, qui fonctionnent en binôme avec un réfugié depuis un an, livrent leurs témoignages.
12 mars 2019, 05:00
Mustapha Bah et Leo Caratsch sont en binôme par le biais de l’association PAIRES.

Ils ont décidé de vivre une expérience de vie autant humaine que culturelle. Leo, Anna et Noélie ont voulu, il y a un an, rencontrer une personne issue de la migration. Tous trois étudiants à Lausanne, originaires du district de Nyon, ils ont rejoint PAIRES, pour pouvoir former un binôme. Comme eux, 250 autres duos sont actuellement actifs en Suisse romande par le biais de cette association. Elle a été créée à Lausanne par des étudiants en médecine en 2017. Son but? Permettre à un &laqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois