Réservé aux abonnés

L'autorité ne lui fait nullement peur

Jacqueline de Quattro a démontré qu'elle n'est pas "la blonde" du gouvernement. En lice pour un 2 e mandat.
05 août 2015, 15:37
data_art_5751277

dsandoz@lacote.ch

Une volonté de fer sous un tailleur de velours. Telle pourrait être la définition de Jacqueline de Quattro que l'on a pu voir évoluer dans son rôle gouvernemental depuis une législature. Lors de son élection, en mars 2007, c'est d'abord la vision des tailleurs soignés qui s'est imposée. Cette perception de la jolie blonde, un peu gaffeuse, qui entrait dans un gouvernement majoritairement masculin lui reste comme un mauvais souvenir.

Une femme à la tête d'un département masculin

Aujourd'hui, la fermeté de la magistrate radicale n'est plus à démontrer. N'en déplaise à M e D...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois