Réservé aux abonnés

Les profondeurs du Léman manquent d’oxygène

Une fois de plus, le brassage complet des eaux du Léman n’a pas eu lieu cet hiver. Avec le réchauffement climatique, ce phénomène risque de relever de l’exceptionnel. Mais quelles sont les conséquences?

05 mai 2021, 18:00
La bise a soufflé, mais la météo a été trop douce cet hiver, empêchant le mélange des eaux du lac.

«Le fond des lacs suffoque.» Ainsi commençait un communiqué de l’Office fédéral de l’environnement daté de mars 2020. Un an plus tard, il semble que le Léman a de plus en plus de mal à respirer dans ses profondeurs. Un rapport de la commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL) indique que le brassage complet des eaux n’a pas eu lieu pour le neuvième hiver consécutif. Du coup, le fond du lac se réchauffe et n’est pas réoxygéné.

1. Neu...