Un motard perd la vie à Bière (VD)

Un motard s'est tué samedi après-midi dans un accident de la route à Bière. La police lance un appel à témoins.
20 mai 2017, 17:32
/ Màj. le 20 mai 2017 à 20:14
[Editor's note: photo mise-en-scene] Detail view of the uniform of a police officer of the cantonal police of Vaud, in the foreground, and a police car, in the background, photographed in Cugy, in the Canton of Vaud, Switzerland, on November 3, 2015. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)  [Editor's note: photo mise-en-scene] Un policier (gendarme) du corps de gendarmerie de la Police cantonale vaudoise photographie proche d'une voiture de police ce mardi 3 novembre 2015 a Cugy, Vaud. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Samedi vers 15h45, un motocycliste a perdu la maîtrise de son deux-roues au lieu-dit Praz Béné, sur la commune de Bière et a terminé sa course dans un champ à proximité. Malgré l’intervention des secours, le motard est décédé sur les lieux. La Police cantonale lance un appel à témoin. 

Un témoin a avisé le Centre d’engagement de la Police cantonale vaudoise via le 117 de la présence d’un motocycliste dans un champ au lieu-dit Praz Béné, à Bière, sur une route secondaire et perpendiculaire à la RC où se déroulait la course automobile de Bière. Une patrouille de la Gendarmerie ainsi que les différents services de secours sont rapidement intervenus. La victime a été prise en charge par le médecin et des ambulanciers de ladite course automobile, qui n’ont pas pu le réanimer. Il est décédé sur les lieux des suites de ses blessures. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, le motocycliste, un Suisse de 40 ans domicilié à Genève, circulait sur une route secondaire en direction du lac, sur sa Honda VTR blanche. Dans une courbe à droite, il a vraisemblablement perdu la maîtrise de son engin qui a terminé sa course dans un champ, arrachant sur son passage les piquets et les fils électriques d’un parc à vaches. La victime a perdu connaissance. La police invite les éventuels témoins à prendre contact avec les enquêteurs de l’unité circulation de la Gendarmerie au 021 333 53 00 ou avec le poste de police le plus proche.