Vaud : L'administration fiscale fortement sollicitée en 2020

L’Administration cantonale des impôts (ACI) a été extrêmement sollicitée en 2020 dans le canton de Vaud: elle a reçu plus de 222’000 appels et courriels de contribuables. Quelque 52'000 visiteurs ont été accueillis aux guichets. En dépit de la pandémie, au 1er janvier 2021, 86,02% des contribuables ont été taxés pour 2019, un chiffre jamais atteint jusqu’ici.
18 janv. 2021, 14:23
L'ACI a été extrêmement sollicitée cette année - photo d'illustration (KEYSTONE/Dominic Favre)

Marquée par la Covid-19, l’année 2020 a confirmé la nécessité, pour la Direction générale de la fiscalité (DGF), d’être une administration inclusive. Les téléconseillers de la Centrale d’appels téléphoniques (CAT) de l'ACI ont répondu à 146'000 appels et 74'000 courriels, détaille le canton lundi dans un communiqué.

Si les visites restent nombreuses aux guichets, les contribuables sont incités à utiliser en priorité les e-prestations, disponibles 24h/24 sur tout support (tablette, ordinateur, smartphone) et dont l'utilisation est en hausse constante. Ces e-prestations sont d'ailleurs aussi accessibles aux personnes malvoyantes, relève le canton.


Niveau record


En dépit de la pandémie, l’avancement de la taxation des personnes physiques est excellent: 86,02 % de dossiers étaient taxés au 1er janvier pour la déclaration d’impôt 2019 contre 79,75 % pour la précédente à la même période, malgré l'augmentation du nombre de contribuables.

Pour la déclaration d’impôt 2020, l’ACI met à disposition des contribuables VaudTax 2.1. L'e-prestation est désormais accessible à l’ensemble des contribuables, hormis les indépendants, les propriétaires d’immeubles, les détenteurs de relevés fiscaux bancaires. Les autorités fiscales ont également rappelé que la déclaration d’impôt est utile pour accéder au dispositif d’aide Covid.

En raison des mesures sanitaires, la campagne de sensibilisation auprès des apprentis et étudiants dans les établissements de l’enseignement post-obligatoire a été réorientée sur les réseaux sociaux. Une vidéo didactique de VaudTax 2.1 sera diffusée sur différentes plateformes pour inciter les jeunes à déposer leur déclaration d’impôt. Dès leur majorité, ils sont en effet tenus de le faire, même s’ils ne gagnent rien, rappelle le canton.
 

ats