Vaud: l'UDC exclut les dissidents fondateurs du groupe libéral-conservateur

L'UDC Vaud a pris la décision d'exclure les dissident qui ont formé le groupe libéral-conservateur.
01 juil. 2016, 11:43
Le groupe libéral-conservateur exclut de l'UDC.

La section vaudoise de l'UDC a décidé jeudi soir d'exclure de ses rangs les dissidents qui ont formé le groupe libéral-conservateur. Mais ces derniers comptent bien s'opposer à cette mise à l'écart.

Les tensions sont loin de s'apaiser entre l'UDC vaudoise et le parti libéral-conservateur (PLC), une formation composée de fidèles de Claude-Alain Voiblet. Réunis jeudi soir en Congrès à Romanel-sur-Lausanne (VD), les délégués de l'UDC Vaud ont décidé à une écrasante majorité de fermer leur porte à ces dissidents.

Parmi les cinq évincés: Valentin Christe, nouveau président du Conseil communal lausannois. Le jeune homme a été nommé mardi premier citoyen de Lausanne au nez et à la barbe du candidat UDC Philippe Ducommun. Les représailles n'ont visiblement pas tardé.

Message clair

"Le Congrès a dit qu'il ne veut pas de ces gens et le message est clair", a expliqué Kevin Grangier, secrétaire général de l'UDC Vaud sur les ondes de la RTS. "C'est vraiment quelque chose qui est venu de la base. Des gens se sont levés et ont dit: on ne veut plus de cette situation".

Au lendemain de l'exclusion, le PLC était lui aussi sans équivoque: il s'opposera à cette mise à l'écart. "J'aimerais déjà voir un papier de l'UDC sur cette décision", a expliqué à la presse Philipp Stauber, président du parti et conseiller communal lausannois. A priori, on n'est plus membre, mais on va s'y opposer par un acte en justice".

Et de préciser que les exclusions doivent faire l'objet d'une procédure comprenant notamment l'audition des concernés, ce qui n'a pas été fait dans cette affaire. Dans la décision de jeudi soir, il voit donc "un geste plus symbolique qu'efficace".

Candidats aux cantonales

La nouvelle formation, actuellement composée de seize membres dont sept conseillers communaux lausannois, voit en outre plus grand. Elle annonce qu'elle présentera des candidats aux élections cantonales de 2017 parmi lesquels Claude-Alain Voiblet. Et d'espérer obtenir deux sièges au Grand Conseil.