Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vaud: la conseillère nationale Cesla Amarelle candidate à la candidature au Conseil d'Etat

L'yverdonnaise Cesla Amarelle est candidate à la candidature au Conseil d'Etat. La conseillère nationale socialiste a été désignée à l'unanimité par la section Jura Nord-Vaudois. Le Congrès socialiste du 14 janvier devra désigner une des candidates pour briguer la troisième place du ticket socialiste. La Nyonnaise Fabienne Freymond Cantone figure parmi les prétendantes.

03 nov. 2016, 11:02
/ Màj. le 03 nov. 2016 à 14:30
Cesla Amarelle ici aux côtés de Jean-Michel Favez.

La conseillère nationale Cesla Amarelle se lance dans la course au Conseil d'Etat vaudois en 2017. Elle a annoncé jeudi qu'elle était candidate à la candidature après le retrait forcé d'Anne-Catherine Lyon.

Cesla Amarelle a pris cette décision après avoir consulté sa famille et des membres de son parti. "Forte des nombreux soutiens reçus et de celui unanime de mes camarades de région, c'est portée par cet élan collectif que je me présente aujourd'hui", a-t-elle déclaré devant la presse à Yverdon-les-Bains.

Elle estime qu'elle peut apporter "un soutien utile à l'avenir du canton". La politique cantonale me passionne, a-t-elle ajouté.
Cesla Amarelle, 43 ans, est professeure de droit à l'Université de Neuchâtel et une spécialiste des migrations. Elle a été élue en 2011 au Conseil national. Elle a auparavant siégé au Grand Conseil vaudois et a présidé le Parti socialiste cantonal de 2008 à 2012.

Une place est à prendre sur le ticket socialiste à trois. Les sortants Pierre-Yves Maillard et Nuria Gorrite se représentent, mais pas Anne-Catherine Lyon, qui a été poussée vers la sortie. Cesla Amarelle est la troisième socialiste à se mettre sur les rangs après la députée et syndique d'Avenches, Roxanne Meyer Keller, et la députée et municipale nyonnaise, Fabienne Freymond Cantone.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias