Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vaud lance un identifiant pour le dossier électronique du patient

Vaud lance dès lundi la VaudID-santé. Cet identifiant électronique permet à chaque habitant d’accéder au dossier électronique du patient (DEP). Représentant l’un des éléments centraux de la sécurité et de la protection des données du DEP, il a été développé de manière à garantir la souveraineté de l’Etat sur les données.

16 août 2021, 15:04
Une fois inscrits, les patients passent par la plate-forme CARA.

Lors des dernières votations fédérales, les Vaudois ont exprimé leur volonté d’avoir un dispositif d’identification électronique qui laisse aux mains de l’Etat la souveraineté sur les données. Conforté par ces résultats, le canton propose gratuitement un identifiant électronique qui garantit cette exigence dès 16 ans révolus, écrit-il lundi.

VaudID-Santé est basée sur une solution technique fournie par CloudTrust, qui appartient à la société informatique lausannoise Elca. L’Etat assure le rôle d’autorité d’enregistrement et gère seul le cycle de vie des VaudID-santé (délivrance, identification, modification, annulation et support aux utilisateurs). Il est également le seul à avoir accès aux données de connexion.

Deux étapes

Ni l’administration ni les assurances ne peuvent accéder aux données médicales: elles demeurent l’unique propriété du patient et ne peuvent être consultées que par les prestataires de santé de son choix.

L’obtention de la VaudID-santé se passe en deux étapes: la première consiste à s’inscrire en ligne. La seconde exige de se déplacer, sur rendez-vous, dans l’un des réseaux de santé du canton pour faire authentifier son identité avant d’ouvrir un DEP sur la plate-forme CARA. Cette association intercantonale a lancé fin mai le DEP pour le compte des cantons de Genève, Valais, Vaud, Fribourg et Jura.

Loi fédérale

Projet de la Confédération et des cantons, le DEP est un élément central du développement de la cybersanté qui offre un niveau de sécurité très élevé, rappelle le canton. Pour s’y connecter, une identification électronique, ou eID, est nécessaire. Elle est réglementée par la loi sur le DEP.

Selon cette loi fédérale, cet instrument «vise à renforcer la qualité des traitements médicaux, à améliorer les processus de traitement des patients, à accroître la sécurité des patients, à augmenter l’efficience du système de santé et à favoriser la compétence des patients en matière de santé».

Votre publicité ici avec IMPACT_medias