Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vaud: les gymnasiens seront en groupes réduits à 2 mètres de distance

Le canton de Vaud a communiqué vendredi la manière dont la rentrée du postobligatoire s’effectuera. Les élèves devront garder les distances et seront en petits groupes.

08 mai 2020, 17:19
Cesla Amarelle a présenté les modalités de la rentrée des élèves du postobligatoire.

Le retour en classe dans l’enseignement postobligatoire se fera par petits groupes réduits et avec la règle des deux mètres à respecter aussi entre élèves, a indiqué vendredi le Département vaudois de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC). Il a aussi défini les conditions de promotion, de certification et de réorientation pour l’année scolaire 2019-2020.

L’enseignement présentiel reprendra le 8 juin pour la formation gymnasiale et professionnelle. L’objectif prioritaire, selon la cheffe du DFJC Cesla Amarelle, est «de reprendre pied dans les disciplines et de renouer le lien pédagogique». L’année scolaire en cours se terminera le 3 juillet pour le postobligatoire.

Compte tenu de la grande diversité des procédures d’examen et de promotion dans le secondaire II, le canton s’est "battu aux niveaux fédéral et intercantonal pour simplifier les conditions de promotion, sans pour autant les dévaloriser". La pandémie du coronavirus ne doit avoir qu’une incidence marginale sur le parcours de l’élève et les titres attribués doivent conserver toute leur valeur", insistent les services de Mme Amarelle.

Lettre à tous les élèves

Que ce soit pour la formation professionnelle, les filières CFC et AFP, les maturités professionnelles, l’école de maturité, l’Ecole de culture générale, les maturités spécialisées et les passerelles, les élèves de chacune de ces filières recevront au début de la semaine prochaine une lettre du DFJC. Le courrier exposera en détails les modalités de promotion et d’obtention des certificats les concernant.

Pour préserver l’égalité des chances, aucune note ne sera attribuée après ces dix semaines de confinement et les moyennes seront établies sur la base des notes obtenues jusqu’au 13 mars 2020 (sauf exceptions fédérales). Dans les situations de «cas limites», la décision est toujours prise en faveur de l’élève, rappelle le DFJC.

S’agissant de la formation professionnelle (filières CFC et AFP), le canton a décidé qu’il n’y aura pas de bulletin pour le 2e semestre des classes non-terminales, que la promotion se fera sur la base des résultats du 1er semestre et que les examens dits «école» sont supprimés. Les examens pratiques qui ne peuvent pas avoir lieu sont remplacés par une évaluation. En cas d’échec, des examens de rattrapage sont prévus en octobre.
 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias