Vaud: Une motion veut faire équiper tous les toits de panneaux solaires

Une motion écologique compte augmenter drastiquement la production cantonale d’énergie photovoltaïque.
03 mai 2022, 15:53
Selon la motion écologiste, toutes les surfaces présentant un intérêt photovoltaïque du canton devront être équipées d'ici 15 ans (image d'illustration)

Bientôt des panneaux solaires sur tous les toits vaudois? Une motion écologiste demande que l’ensemble des toitures, façades et autres surfaces qui présentent un potentiel intéressant soient astreintes, dans un délai de 15 ans, à une obligation d’installation de panneaux photovoltaïques. Le texte a été renvoyé mardi en commission du Grand Conseil pour examen.

A lire aussi: Le photovoltaïque: une énergie-clé si la Suisse décide d’investir

«Nous devons gagner en souveraineté énergétique, pour le climat, pour la paix, pour notre sécurité d’approvisionnement et nos emplois. Si la transition énergétique ne pourra se faire qu’en mixant les ressources, le solaire photovoltaïque dispose d’un immense potentiel inexploité partout en Suisse et le canton de Vaud ne fait pas exception», explique l’auteur de la motion, le député vert et futur conseiller d’Etat Vassilis Venizelos.

«Il convient donc de donner une impulsion à un sprint solaire par la claire volonté de l’Etat de rendre obligatoire la pose de panneaux photovoltaïques sur l’ensemble des surfaces qui s’y prêtent et ainsi d’exploiter une partie significative du potentiel solaire», ajoute le texte, résumé mardi par la députée verte Rebecca Joly, en l’absence de son collègue de parti.

Immense potentiel

D’après la Conception cantonale de l’énergie, «l’énergie photovoltaïque est la seconde source de production électrique du canton derrière l’hydraulique. Son potentiel de développement est grand et elle pourrait devenir le principal contributeur pour la production d’électricité renouvelable locale dès 2035», soit devant l’hydraulique et l’éolien.

Le potentiel est estimé, selon le canton, à 3000 GWh/an. En 2016, la production d’énergie d’origine photovoltaïque s’élevait à 100 GWh/an. La politique incitative adoptée par l’Etat de Vaud mérite donc d’être renforcée, selon les motionnaires.

Contribution financière de l'Etat

La motion demande concrètement au Conseil d’Etat de viser dans un délai de 15 ans l’équipement de toutes les toitures, façades et autres surfaces bien ou très bien adaptées en panneaux solaires. L’objectif étant de réaliser le potentiel photovoltaïque cantonal, voire au-delà. La taille minimale d’une surface à couvrir pourra être définie par voie réglementaire.

Le texte demande aussi à l’Etat de contribuer au financement de ces installations, en soutenant des modèles de type participatif et coopératif (accessibles en particulier aux locataires). Il s’agira aussi d’accorder une rétribution cantonale spécifique aux projets insuffisamment soutenus par les subventions fédérales.

Exemple pionnier à Bâle-Ville

Un texte similaire demandant cette obligation a été déposé au niveau fédéral, via une motion aussi. Le canton de Bâle-Ville est, lui, le premier à avoir franchi le pas au niveau cantonal, en décembre dernier, décidant d’équiper tous ses toits de panneaux solaires et d’interdire par ailleurs les chauffages à mazout dès 2035.

A lire aussi: Energie: soutien fédéral aux communes pour les installations solaires

Toujours en matière de transition énergétique, une autre motion déposée par Vassilis Venizelos a été renvoyée en commission. Le texte propose de sortir dès que possible de la dépendance au gaz naturel. Il vise le remplacement de systèmes de chaleur à base d’énergies fossiles en fin de vie par des alternatives climatiquement neutres.

La motion demande aussi d’accélérer la rénovation des bâtiments de l’Etat et encourage à soutenir, de manière ciblée, les détenteurs de réseaux de gaz, tout particulièrement les communes.

par Keystone - ATS