Vevey: une entrée du siège principal de Nestlé maculée de peinture

Des militants ont maculé de peinture une des entrées du siège mondial de Nestlé, à Vevey. Ils veulent dénoncer la multinationale "symbole de la mondialisation dérégulée".

23 déc. 2018, 14:07
L'une des entrées du personnel du siège de Nestlé a été la cible de vandales (illustration).

Une entrée du siège de Nestlé à Vevey (VD) a été maculée de peinture dans la nuit de vendredi à samedi. L'entreprise a déposé plainte contre cette action revendiquée par un groupe se faisant appeler "Solstice2018" .

La police a été alertée tôt samedi matin. Elle s'est rendue sur place et a constaté qu'une entrée du personnel avait été maculée par des bombes de peinture, a indiqué dimanche Olivier Rochat, répondant presse de la police cantonale vaudoise, questionné par Keystone-ATS.

Une plainte pénale a été déposée pour dommages à la propriété, a ajouté le responsable. Dans une prise de position, Nestlé a déploré "de tels actes de vandalisme", sans faire d'autres commentaires puisqu'une enquête est en cours.

Dans un courriel adressé à la presse, "Solstice2018" revendique cette action contre Nestlé "symbole de la mondialisation dérégulée". "Les salaires et les impôts qui sont versés à notre région ont le goût amer de l'oppression et du pillage", affirme le courriel anonyme.