Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Vingt ans d’aide vaudoise aux médias du monde

Créée en réaction au génocide du Rwanda, la Fondation Hirondelle soutient des radios et journaux dans les pays en crise.

30 sept. 2015, 21:54
/ Màj. le 01 oct. 2015 à 00:01
DATA_ART_9498607

Depuis 1995, la Fondation Hirondelle, basée à Lausanne, soutient le travail de médias dans des pays en crise. Objectif: diffuser une information rigoureuse et neutre afin de favoriser le débat démocratique. Une mission de longue haleine à laquelle contribuent quelque 200 collaborateurs à travers le monde.

Au printemps 1994, le journaliste romand Philippe Dahinden est témoin de l’horreur du génocide rwandais. Marqué par l’ampleur et la violence de ce drame, il refuse de rester les bras croisés. L’homme aide à mettre sur pied puis dirige Radio Agatashya (hirondelle en langue rwandaise), une station indépendante à vocation humanitaire, qui diffuse des informations destinées aux réfugiés rwandais.

L’année suivante, plus précisément le 17 mars 1995, il crée la Fondation Hirondelle, entouré des journalistes Jean-Marie Etter et François Gross. L’institution reprend Radio Agatashya, jusque-là sous l’égide de «Reporters sans frontières». C’est le début d’une grande aventure qui dure maintenant depuis vingt ans, et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias