Réservé aux abonnés

Beausobre, théâtre devenu emblème

Depuis plus de trente ans, la mythique salle de spectacle poursuit une trajectoire idéale. Retour sur son historique avec Jean-Marc Desponds, son fondateur.
22 juin 2017, 06:30
/ Màj. le 22 juin 2017 à 07:26
081

On l’a un peu oublié. Mais au milieu des années 1980, il n’existait autour de l’Arc lémanique que peu de théâtres proposant une programmation transdisciplinaire. En 1985, la donne changeait à l’inauguration de Beausobre, salle de spectacle d’un type nouveau et qui, depuis trois décennies, s’envisage comme un symbole d’excellence artistique. Mais aussi comme le garant d’un état d’esprit «où prime l’accueil des artistes et du public», selon Jean-Marc Desponds, dur...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an