22.09.2017, 00:01  

Les riches heures lacustres rolloises à (re)découvrir

Abonnés
chargement
Dix-huit panneaux émailleront cette exposition inédite en plein air. On y découvrira des images pleines de charme, comme ici les bains de Rolle.

 22.09.2017, 00:01   Les riches heures lacustres rolloises à (re)découvrir

ROLLE - Une exposition en plein air est consacrée au port. Rénové, il sera inauguré le 30 septembre.

Jocelyne Laurent

jocelyne.laurent@lacote.ch

Le projet d’extension et de rénovation du port ouest a mis son temps pour aboutir. Le 30 septembre, les nouvelles infrastructures seront inaugurées officiellement. Le port dispose désormais de 442 places, auxquelles s’ajoutent 20 places visiteurs, contre 324 et 18 respectivement auparavant. Un long processus qui valait bien...

Jocelyne Laurent

jocelyne.laurent@lacote.ch

Le projet d’extension et de rénovation du port ouest a mis son temps pour aboutir. Le 30 septembre, les nouvelles infrastructures seront inaugurées officiellement. Le port dispose désormais de 442 places, auxquelles s’ajoutent 20 places visiteurs, contre 324 et 18 respectivement auparavant. Un long processus qui valait bien l’organisation d’un événement retraçant son histoire. «Cette exposition est une première à Rolle, puisqu’elle se déroule en plein air, sur les quais, au Jardin anglais, explique le syndic Denys Jaquet. Avec la réalisation du nouveau port, il nous apparaissait utile de rappeler aux passants l’importance qu’a eu Rolle, idéalement située sur La Côte, pour l’échange de marchandises, pierres, bois, vins».

Un port marchand puis un port de plaisance

Le syndic, les Rollois Jacques Tschudin et Edmond Gallaz, ainsi que le service culturel ont conçu l’exposition. En cheminant parmi six totems, comportant chacun trois panneaux de 90 cm par 128 cm, le public découvrira la riche histoire lacustre rolloise: ses sociétés nautiques, le Sauvetage, les fameux bains, l’île de la Harpe, «première véritable protection pour les barques venant charger et décharger au port marchand des halles, à l’emplacement de l’actuel Casino», explique Denys Jaquet. Un document de 1832 fait précisément mention d’un port dit «port au bois». On y découvrira également les divers projets de digues et jetées nécessaires au confort des navigateurs et baigneurs, l’installation du débarcadère pour le trafic voyageur et la création des quais et du Jardin anglais. L’aménagement des quais ne s’est d’ailleurs pas fait sans heurts. Réclamé par une motion puis une pétition en 1961, le quai promenade a été construit dès 1967.

Des quais controversés

Lors de la mise à l’enquête du premier projet, en 1966, puis du second, de nombreux opposants riverains montèrent aux barricades, évoquant un «enlaidissement des rives rolloises». Ce n’est qu’en février 1967 que les premiers travaux débutèrent. «Qui pourrait aujourd’hui remettre en question ce qui fait le charme de la ville de Rolle, ses quais parcourus tous les jours par des centaines de promeneurs?», conclut Denys Jaquet.

Le port ouest, port de plaisance, a été quant à lui réalisé dès 1964 à l’emplacement des anciens bains publics et à l’est de la grande digue de vent, construite en 1837. Une seconde digue de protection sera ajoutée aux infrastructures, puis une grue de levage et enfin un brise-lames au large.

Les travaux du nouveau port actuel ont été estimés à 10,507 millions de francs. Lors de l’approbation du projet en avril 2016, les conseillers communaux avaient rejeté une demande de crédit de 59 000 francs pour la création de pontons en bois, en lieu et place d’un revêtement en PVC. Un choix résolument moderne.

INFO +

«Un port sur le Léman. Vie et histoire du port de Rolle». Exposition en plein air, quai et Jardin anglais du 22 septembre au 22 octobre. L’inauguration de l’exposition a lieu ce vendredi 22 septembre au Jardin anglais à 17h30.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top