Moins d’accidents annoncés à la Suva en raison de la pandémie

En 2020, la Suva a enregistré quelque 430’000 annonces d’accident, un nombre en baisse de 10% par rapport à 2019.
16 mars 2021, 10:16
/ Màj. le 16 mars 2021 à 10:41
La fermeture des domaines skiables en mars a entraîné "une chute soudaine" du nombre d'accidents de ski de -22% (illustration).

Le nombre d’accidents annoncés à la Suva en 2020 a diminué de 10% par rapport à l’année précédente en raison de la pandémie.

Le recul du nombre d’accidents s’explique par les restrictions imposées durant la pandémie de coronavirus. Le travail a été réduit et de nombreuses activités de loisirs n’étaient plus possibles, a indiqué mardi la Caisse nationale d’assurance accidents (Suva).

 

 

La Suva a enregistré 430’286 accidents et maladies professionnelles en 2020, soit 10% de moins qu’en 2019. Le nombre d’accidents professionnels (165’609) a diminué de 9,8% et celui des non professionnels (248’415) de 10,9%.

 

Moins d’accidents de ski et de football

Pour les accidents de loisirs, la fermeture des domaines skiables en mars a entraîné «une chute soudaine» du nombre d’accidents de ski (-22%). Le nombre d’accidents de football a aussi nettement baissé (-37%). Il en va de même pour les autres sports de balle (-32%) et le hockey sur glace (-42%).

Augmentation des accidents de vélo

Les sorties à vélo n’étant soumises à aucune restriction, les accidents ont augmenté de 21%, notamment en raison de la météo clémente qui a favorisé cette pratique. Il y a aussi eu plus d’accidents de jardinage (+15%) et de bricolage (+9%).