Réservé aux abonnés

Bombardier dégagera ses temporaires d’ici fin 2018

Difficile de demander un plan social pour des employés temporaires, licenciés par tranches.
12 juin 2017, 23:17
/ Màj. le 13 juin 2017 à 00:01
ARCHIVBILD ZUM GEPLANTEN STELLENABBAU BEI BOMBARDIER --- Le site ou des ouvriers de Bombardier travaillent dans les wagons des futures train a deux niveaux TwinDexx Express destines au trafic grandes lignes des Chemins de Fer Federaux, CFF, lors de l'assemblage des premieres rames sur le site de Bombardier Transportation Switzerland ce vendredi 7 mars 2014 a Villeneuve. (KEYSTONE/Laurent Gillieron) SCHWEIZ BOMBARDIER STELLENABBAU

Le tableau des suppressions d’emplois se précise un peu chez Bombardier à Villeneuve. «D’ici à la fin 2018, 480 postes occupés par des temporaires seront supprimés», articule Carlo Carrieri, secrétaire syndical Unia Vaud. Ces suppressions de postes se feront par tranches.

A la fin, il ne devrait plus rester grand-chose de la foule des employés temporaires travaillant pour le groupe canadien à Villeneuve. A moins que de nouvelles commandes arrivent. Ils sont un peu plus de 500 aujourd’hui à y être sous contrat à durée déterminée. Sur le site zurichois, peu de temporaires seraient touchés. L’esse...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois