Réservé aux abonnés

«Les prix ont été mis sous pression»

Malgré un résultat en baisse, Easyjet garde les reins solides et mise, notamment, sur la Suisse pour doper sa croissance.
15 nov. 2016, 23:55
/ Màj. le 16 nov. 2016 à 00:01
Thomas Haagensen, directeur  commercial d'easyJet.
Photo Lib Vincent Murith, Genève, 04.11.16

Une année noire? Non. Une année difficile, sans plus. Le bénéfice avant impôt d’Easyjet a pourtant reculé pour la première fois depuis 2009. Il pointe ainsi à 495 millions de livres sterling (615 millions de francs suisses) pour l’exercice courant du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2016 contre 686 millions l’année comptable précédente. La compagnie aérienne basée à Londres encaisse cette chute du bénéfice net avant impôt de 28% avec un flegme britannique de circonstance.

«Nous enregistrons le troisième meilleur profit de not...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois