Réservé aux abonnés

UBS supprime 2000 postes dans la banque d'affaires

Le numéro un bancaire helvétique a confirmé hier son recentrage sur la gestion de fortune internationale et la banque universelle en Suisse.
03 août 2015, 19:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5495207

UBS affine sa stratégie avec une sérieuse cure pour sa banque d'affaires. Cause de déboires, elle perdra 2000 de ses 18 000 emplois d'ici à fin 2016, soit 400 de plus que prévu en août, et verra ses actifs pondérés en fonction des risques réduits de moitié à 145 milliards de francs.

La banque a affiné hier à New York lors de sa journée des investisseurs la stratégie ébauchée le 24 septembre, à l'annonce de la démission de son directeur général Oswald Grübel. Son nouveau patron Sergio Ermotti, confirmé mardi, a réaffirmé un recentrage sur la gestion de fortune internationale et la banque unive...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois